La construction du hangar à plaquettes forestières intercommunal est issu d'un projet réunissant dix-huit communes, associées sous le nom de l'ACP-Trélex.