Le site industriel bordant la route de l’Etraz, dont les activités ont débuté en 1910 est devenu une friche à la fin du 20e siècle.