Le bâtiment projeté de vingt logements s’inscrit dans un plan de quartier rigoureux des années nonante. Implanté sur l’esplanade, il fait office d’élément de liaison entre les corps bâtis existants et d’élément de transition entre l’avenue de Beaulieu et le quartier du Maupas.